Actualités
Vendredi, 19 Janvier 2018

Journée Innovations Métallurgiques pour l'Industrie de la Défense

29 mars 2018

Organisé par Le Cercle des Études des Métaux (CEM)

dans les locaux de l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale (IHEDN) au sein de l’École Militaire de Paris

Lire la suite »

Vendredi, 19 Janvier 2018

Journée scientifique SF2M

Matériaux à haute température : réactivité et précautions d’usage

(Couplages thermique – chimique – mécanique)

Lien vers le site web

Le 15 mars 2018 de 9h00 à 16h15

École des Mines de Paris

60 boulevard Saint-Michel

75006 Paris

Lire la suite »

Mardi, 28 Novembre 2017

Call for papers

LES JOURNEES TECHNOLOGIQUES DU TITANE 2018 sont un événement annuel organisé par l'Association Française du Titane qui rassemble les meilleures compétences en la matière dans les principales filières d’application, qui permet d’enrichir ses connaissances et d’échanger avec les dirigeants, ingénieurs et universitaires les plus en pointe dans ce domaine.


Pour 2018, l'Association Titane invite les présentateurs potentiels à soumettre des propositions de présentations pour les Journées Technologiques Titane qui auront lieu les 23 et 24 mai à Nantes.


Lire la suite »

Jeudi, 12 Octobre 2017

Blaser Swisslube propose un séminaire sur l’optimisation des lubrifiants de coupe et comment augmenter sa productivité

 

Durée 1,5 jour du 14 au 15 Novembre au siège de Blaser Swisslube en Suisse.

 

Lire la suite »

Mardi, 03 Octobre 2017

Journée Technique | Stratégie d'usinage dans le titane : Evolutions et Perspectives

Le 12 Octobre 2017

Lieu: ENSAM Paris


Inscription ICI

 

Dans un contexte d'exigence accrue en termes de gain de productivité et d'optimisation de la qualité, les techniques d'usinage du titane sont en constante évolution. Au cours de cette journée technique, l'Association Française du Titane vous invite à la rencontre d'expers pour découvrir les stratégies d'usinage dans le titane; les évolutions et les perspectives.

Lire la suite »

Aéronautique

PDF Imprimer Envoyer

 

Tirées par les nouvelles générations d'avions de ligne Boeing 787 et Airbus 350 XWB, les applications aéronautiques vont bientôt représenter la moitié de la consommation annuelle de titane : sur la période 2003 – 2018, cette part évolue de 30% des 53000 tonnes consommées en 2003 à 57% des 140000 tonnes prévues en 2017.

part_aeonautique

Les principales applications utilisant du titane concernent l'aviation civile pour les pièces moteurs, les structures de cellules et certains composants. Toutefois, les nouveaux programmes aéronautiques militaires vont avoir un impact non-négligeable : 3500 à 5000 tonnes/an pour le F35 en 2015, 35 à 50 tonnes/an pour le A400M à partir de 2014. Outre pour leurs pièces moteurs, les hélicoptères utilisent peu de titane à l'exception des hélicoptères militaires pour des pièces forgées destinées au rotor principal. Enfin, la consommation liée au spatial (rouet de turbopompe du moteur Vinci, ...) est marginale.

La partie compresseur des moteurs d'avions civils utilisent principalement des pièces en alliage de titane. Les disques sont souvent réalisés en TA6V et les aubes de fans et des premiers étages de compression sont traditionnellement réalisés en Ti 17 et TA6V; l'évolution actuelle consiste à remplacer, pour les aubes dépassant 700 mm de long, les aubes de fan forgées par des aubes creuses en TA6V, réaliséés par DB-SPF, ou par des aubes composites avec blindage du bord d'attaque en titane.

 

Fan__aubes_creuses_pour_TRENT_XWB
Fan à aubes creuses pour TRENT XWB
Fan__aubes_composite_pour_CFM_Leap_X
Fan à aubes composite
pour CFM Leap X


aubes_de_turbine_BP2
Aube de turbine BP
du GENX
(aluminure de titane)

 

Les autres étages de compression font appel à des alliages de titane plus performants ( Ti 6242 et IMI 834 ) et à des alliages de nickel. Les moteurs les plus récents mettent même en oeuvre, pour les aubes de turbine basse pression, des aluminures de titane en remplacement des alliages de nickel.

Alors que les structures des avions civils type A320 et B737 n'utilisaient que peu d'alliages de titane (typiquement 3 à 5% du poids total, les nouvelles structures composites des A350 et B787 font appel à de plus grande quantité de pièces en alliages de titane (15 à 18% du poids total) en raison de la meilleure compatibilité du titane avec le composite CFRP. Les pièces de structure d'avion traditionnellement réalisées en alliages de titane sont situées dans les parties les plus chaudes et les plus chargées de la cellule. Les mâts réacteurs utilisent les alliages TA6V traditionnels depuis plus de 20 ans (A320 et A330 / A340); de même les nacelles et les pièces de raccordement sur l'aile des moteurs à fort taux de dilution emploient des alliages de titane plus performants (TA6Vβ, Beta 21S, Ti 5553, Ti 10.2.3).

Les nouvelles cellules "composite" utilisent des alliages TA6V pour des pièces très chargées telles que les cadres courants, les cadres de portes, les cases de train, le cadre du fond pressurisé,.... Ces pièces sont usinées dans une préforme forgée ou dans un extrudé mis en forme à chaud.

Pour les composants des avions civils, les applications traditionnelles des alliages de titane se trouvent dans les tuyauteries hydrauliques haute pression et dans le reseau d'air chaud utilisé pour le dégivrage. Sur les avions les plus récents, le remplacement des trains d'atterissage en acier par des réalisations en alliages de titane est une tendance forte qui conduit à des gains de poids substantiels.